Dogstory.net le site canin le plus couru sur le net!   

    

Accueil/home Boutique/Gift shop ForumRecherche/SearchPetites annoncesContactEnglish section

YacadoDogstory.net le site canin le plus couru sur le net!       

 

YacadoDogstory.net le site canin le plus couru sur le net!       

  Accueil/home Boutique/Gift shop Forum Recherche/Search Contact Petites annonces English section

Remonter/up

LE CHIEN QUI MANGE SES SELLES

La COPROPHAGIE, un comportement normal.

Le problème le plus simple à régler est celui de la consommation des excréments d'herbivores. En effet, ces excréments très riches en fibres et en éléments végétaux partiellement digérés, suscitent la convoitise du chien. En revanche, le problème de la consommation de selles de chien reste en grande partie posé. On sait cependant qu'il faut tenir compte de la période de l'enfance durant laquelle l'exploration du milieu est essentiellement buccale et durant laquelle, le chiot est amené à ingérer partiellement les excréments de chiens qu'il rencontre sur son passage.

Par ailleurs, les chiens recevant un régime hyper-protéiné ont des selles riches en amines biogènes (type putrescence, cadavérique), qui sont généralement présentes dans les charognes, aliments potentiels pour les chiens.

La COPROPHAGIE, une manière de modifier les contacts sociaux

Il arrive que des chiens mangent une partie de certaines selles et se roulent dans le reste. Il est permis de penser que le chien cherche à modifier certaines de ses caractéristiques olfactives, pour finalement modifier le contact social. On n'a malheureusement pas trace d'études tendant à prouver que les chiens mangeant et se roulant dans les selles sont des sujets dominés et si les producteurs de ces excréments sont des dominants.

L'AUTO-COPROPHAGIE

Reste le problème du chien qui mange ses propres selles. Chez un chiot, ce phénomène est normal et ne doit pas inquiéter tant qu'il reste occasionnel. Toutefois, ce type de comportement doit finalement disparaître et sa persistance (ou son apparition chez un adulte) est le signe d'une association à un problème pathologique. On a longtemps considéré qu'un chien qui mange ses excréments est un animal qui présente des carences alimentaires, "Dame Nature" se chargeant de rétablir l'équilibre...

Malheureusement, on ne parvient pas à démontrer l'existence d'un déséquilibre métabolique. Cependant, on remarque qu'il est associé à trois grandes pathologies comportementales. Il s'observe dans les pathologies du développement chez le chiot. Dans le syndrome de privation et la dépression de détachement; elle s'associe souvent à une absence d'apprentissage de la propreté et à un comportement exploratoire essentiellement orale.

On observe également dans le syndrome de séparation lorsque celui-ci s'accompagne de défections provoquées par la peur et qu'il évolue sans traitement.


Chez le vieux chien, il fait souvent partie des symptômes de la dépression d'involution, au même titre que l'énurésie et l'encoprésie, c'est à dire l'incontinence durant le sommeil. Dans ce cas, on peut considérer que ce comportement est à mettre au compte des phénomènes régressifs qui accompagnent cette maladie et font réapparaître des comportements infantiles.

Pour le propriétaire d'un chien auto-coprophage, il s'agit donc de repérer d'autres anomalies comportementales et par la suite de consulter un vétérinaire.

 

Daniel Ratté c.c.


Yacado               


Yacado               


Soyez visible le soir!
Nouvelle lumire
Puplight

Nos petites annonces
Gratuites

Placez la vtre!

 

For Email Marketing you can trust

Nouveau jouet
pour 2014
Jouet Pentapull

Le Pentapull

Ajoutez votre site
section des liens